P r e s s e

Concernant le duo DIOD :

un autre bel article de Claude Fèvre sur les chanteuses de Barjac m'en chante 2018.

ICI sur la résidence à Limogne en Quercy (46)

et un autre article après notre concert en février 2018 à la Baignoire (Lavalette - 31)

et un article de Manu Wacksman pour la Dépêche, février 2018 (Lavalette - 31)

un article de Liliane Haussy, la Dépêche, nov 2017 ( Castelnau Montratier - 46 )

un article dans la Dépêche pour octobre rose  2017 ( Villeneuve sur Lot - 47 )

Suite à une semaine en avril 2017 dernier au théâtre Grand Rond à Toulouse

Claude Fèvre nous a écrit une chronique  ici,

 

 

Concernant le solo d'Emilie CurieuseS :

 

Critique parue en janvier  2014 dans le Clou dans la planche  : cliquez ici pour voir 

La dépêche : 1/09/2013 : cliquez ici

 

Nos enchanteurs : 4/08/2013 : cliquez ici
 

interview d'Emilie par le Centre de la Chanson : cliquez ici

 

Concernant La mangeuse d'accordéon :

 

Le regard est profond, l'espièglerie est habilement protégée par une posture élégante. La chanteuse est musicienne et l'auteur est comédienne. Elle nous convie à un festin que l'on dégustera sans se taper sur les cuisses : il y a de la distance au plus profond des confessions intimes. L'humour omni présent épice un propos doux amer qu'il convient de suivre avec attention.

Philippe Pagès, Le Bijou, 19/02/2009

 

La dépêche : 11/05/2012 : cliquez ici

 

Chanson Française Haute fort : cliquez ici

 

Le clou dans la planche : cliquez ici

 

Mangeuse d’accordéon, ça lui va bien, à Emilie Cadiou. Quand on l’écoute chanter, on a l’impression que ses poumons sont faits de soufflets, qu’elle sort de sa gorge des sons comme si elle les faisait jaillir de touches noires et blanches, de boutons nacrés. De boutons en couture, il n’y a qu’une « envie de rafistoler » et d’être écoutée. On n’est pas très loin du « papa pique et maman coud » de Charles Trenet quand on entend « les rêves me happent peu à peu ». C’est ce rythme trouvé par elle en ouvrant et refermant les bras, enlaçant son Léon, quand ses mains suivent les pas… Mangeuse d’accordéon, je crois bien que face à l’amer, le mot qu’elle préfère, c’est le rêve.

Marc Verhaverbeke, 8 mars 2011 

 

Concernant Emilie Cadiou Format à 4 :

 

La dépêche : 11/08/2013 : cliquez ici

                         1/08/2012 : cliquez ici

                        23/10/2009 : cliquez ici

 

Concernant Les Ombres sauvages (chanson en image) :

 

Le clou dans la planche : cliquez ici

 

La dépêche : 2/10/2013 : cliquez ici

 

Concernant les Toulouz'elles :

 

le clou dans la planche : cliquez ici

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now